21 avril 2019

La survie scolaire / autofiction de soi

    Au début, il n’y avait rien, presque rien. Rien, rien, rien. Et puis, l'école, la reproduction, faire comme ma sœur, être aussi douée que ma sœur « on espère que tu seras aussi bonne élève » me disent les professeurs du primaire. Mme Moiret, Monsieur Desbaud, il m'appelait « libellule », et une fois il m'a portée comme si j'étais un ballon de rugby. Au collège on fait tous une grande lettre pour une professeur qui avait des soucis de santé on ne comprenait pas bien. Je voudrais faire ça pour ma... [Lire la suite]
Posté par humeuralice à 07:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 avril 2019

amour

L'amour il n' y a pas de définition, c'est corporel, je connais les symptômes "mal au ventre, vomi, fusion"  lit douillet près premier baiser qui a duré 2 ans pleurs deuils passer  être libre amour anarchiste amitié colorée
Posté par humeuralice à 00:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 avril 2019

improvisation sur la servitude volontaire*

  faut pas faire les intelligents, ni les jaunes, ni les autres, ni les sans , ni les sons, ni les sondages, ici, c'est maintenant, qu'on tombe et se relève    " c'est ça le stylo le ciseau sortir du gouffre et respirer de l'intérieur devant Juliette sort de mon livre en douceur eloignes toi calmement de moi Alice que je puisse me libérer de toi   Devant Benjamin qui se lance tout seul  quel héritage je connais les accords ce n'est pas une faute ce n'est pas ma faute... répètes, aceptes douce... [Lire la suite]
Posté par humeuralice à 00:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]